Le Dossier du mois

Un mariage zéro déchet, pourquoi pas ?


La démarche

C'est « tendance », vous savez que vous allez marquer les esprits. Ce n'est pas le but mais vous avez décidé de vous lancer dans cette folle aventure du mariage zéro-déchet (ou presque) car vous le savez bien, au fond, que c'est important cette démarche. Alors elle s'impose, comme une évidence.

Le plus dur, c'est les autres... les faire adhérer, au moins accepter cette lubie Zé-Dé sans pour autant passer pour un radin. Et bien non ! voyons cela de plus près.

Les autres. Réfractaires ? vraiment ?

Il y a ceux qui n'ont rien changé à leur façon de consommer et ne feront jamais rien... mais même ceux-là ont vu les continents de déchets plastique à la dérive dans les océans (ça, ça a marqué tous les esprits !), ils ont entendu parler des autres pollutions... mais attendent de voir (!). Ils trouveront que votre démarche est bien et que vous avez raison (et beaucoup de courage).

Il y a ceux qui n'attendent qu'un signal (votre mariage Zé-Dé -Zéro Déchet- ) pour commencer timidement.

Et il y a enfin celle (il faudra vous y faire il n'y en aura qu'une sur cent-cinquante invités, et oui !) donc il y a celle qui l'est déjà. Zé-Dé, bien sûr ! Celle-là, on l'aime. On ne la connaissait finalement pas très bien avant le mariage mais maintenant on l'aime !

L'invitation

Sur papier ? non... les arbres pour la fabrication, l'encre (au fait, avec quoi la fait-t'on cette encre ?) : pas terrible, de toute façon ça part à la poubelle au bout d'un an, au recyclage trop peu souvent encore...

Via internet (réseaux sociaux, courriels) ? Non, le déchet c'est celui de l'électricité, vous savez, c'est le fameux déchet radioactif dont on a oublié de vous parler (ou tard dans la nuit sur la TNT, quand vous dormez...). Ce qui consomme le plus d'électricité ? et bien non, ce n'est votre ordi allumé ou votre téléphone en charge mais les serveurs des réseaux sociaux et autres gestionnaires de courriels qui stockent tout pour l'éternité. Même quand vous videz la corbeille, oui oui !

Sur papier, évidemment ! mais recyclé intégral et certifié sans chlore.

Une encre végétale.

Et le plus important, de l'originalité et une esthétique sans reproches dans la réalisation ainsi on offre dès le départ à ce petit objet une plus longue espérance de vie.

Le choix du lieu

Là c'est simple ! Tout sauf un lieu de réception avec piscine, sauf si ladite piscine est naturelle avec zone végétalisée.

Location de toilettes sèches.

Facile !

La décoration

Pour le cocktail, déco façon « potager urbain ». Petits carrés en bois de-ci, de-là; certains légumes arrachés et simplement posés, prêts à être ramassés. La terre retourne à la terre une fois la fête terminée, les légumes dans votre marmite et les planches finiront en table basse, merci oncle Michel ! « Le bricoleur » de la famille.

Des hôtels à insectes sur les tables. Attention, bien penser à les vitrer provisoirement pour que les invités ailés ne s'installent pas pendant la fête !

Les saveurs

Les contenants :

Important : que du cassable ! Assiettes, couverts, verres, accessoires : rien en plastique.

Tout ce qui demeure à usage unique, malgré tous les efforts, sera compostable, bien évidemment !

 

Dans l’assiette, dans le verre :

Bio, ultra-frais, local en priorité. Et oui, il faut aussi penser aux engrais, pesticides et autres carburants de transport qu'on épargnera...

On oublie les couleurs criardes des bonbons chimiques pour les pastels des fruits régionaux de saison. Finalement les fruits, c'est bon !

La musique

Préférez des musiciens à une sono ou un passeur de disque. Cette fois ce n'est pas par souci des déchets mais plutôt pour la convivialité... et pour faire passer la pilule pour tout ce qui est écrit au dessus (-;

Plus simplement si vous voulez que vos fêtes restent chaleureuses, faites vivres vos artistes locaux. Il y a forcément un musicien, un groupe qui a du talent et qui correspond à vos attentes pas loin de chez vous. Et là aussi pour réduire les déchets, vos musiciens, choisissez-les « acoustiques ». Et si vous êtes nombreux, au pire, ils arriveront avec un petit ampli qui consomme trois fois rien ! mais... c'est tellement plus authentique quand c'est acoustique !